Home / Santé / Bronchiolite : que faut-il faire ?
Bronchiolite

Bronchiolite : que faut-il faire ?

La bronchiolite est une maladie qui touche essentiellement les nourrissonset les tout-petits. La victime a ainsi le nez qui coule, de la fièvre et même une petite toux ou une respiration sifflante. Très fréquente chez les nourrissons, cette maladie n’est pas vraiment grave mais requiert cependant certaines précautions.

Notion sur la bronchiolite

La bronchiolite est une maladie infectieuse qui touche généralement les voies respiratoires inférieures les plus fines, appelées également bronchioles du nourrisson. En effet, elle n’est autre qu’une sorte de bronchite qui affecte les tout-petits et peut être une bronchiolite aigüe. Par ailleurs, il faut souligner que la bronchiolite est un virus. Ce dernier quant à lui vise à infecter les petites bronches terminales des poumons. Causée ainsi par le VRS ou Virus Respiratoire Syncytial, cette maladie est très contagieuse et peut même être dangereuse pour les tout-petits dans le cas où elle n’est pas traitée rapidement et efficacement.

Ayant pour cible les enfants de 0 à 2 ans, la bronchiolite affecte surtout les petits garçons et se présente sous forme de bronchioles obstruées par les sécrétions, d’où le fait qu’elles ne laissent plus passer l’air et créent ainsi des encombrements au niveau respiratoire. Par ailleurs, sa transmission se fait par voie aérienne, à l’aide des mains, des objets infestés, voire même des baisers. En effet, il est à noter que le virus porteur de la maladie ne vit qu’une demi-heure sur la peau, mais cependant il tient plusieurs heures sur les objets.

Les signes révélateurs de la bronchiolite

Nombreux sont les signes révélateurs de la bronchiolite. Cependant, il existe des signes communs à la maladie tels que son commencement par un rhume, et qui se transforme ensuite par une bronchite. Par la suite, on voit une inflammation des bronchioles et la formation des sécrétions. En effet, ce sont ces derniers qui empêchent la circulation normale de l’air dans les voies respiratoires. Ceci conduit cependant le bébé à avoir une respiration bruyante et sifflante et même, il se peut qu’il ait des toux sèches et un thorax bloqué.

Par ailleurs, la maladie se caractérise également par une perte d’appétit du patient. En effet, pour prendre un biberon par exemple, il a beaucoup de mal à l’avaler et pour s’alimenter aussi, il faut presque le forcer. Il est également à noter que la toux peut provoquer chez le nourrisson des vomissements qui peuvent l’affaiblir. Malgré que ce soit une maladie bénigne, la bronchiolite peut avoir des conséquences néfastes chez les tout-petits, les enfants prématurés ou bien chez les enfants qui présentent une certaine pathologie néo-natale.

Bien qu’elle ne soit pas grave, elle peut cependant entraîner plusieurs complications dans le cas où elle n’est pas soignée ou mal soignée. Pour cela, il est primordial de consulter un pédiatre une fois face à ces différents symptômes révélateurs de la maladie. En effet, c’est ce dernier qui pourra prescrire au patient des séances de kinésithérapie respiratoire pour drainer les mucosités des bronchioles vers les bronches qui sont plus grosses.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*