Home / Santé / Les méthodes efficaces pour réduire le risque d’allergie aux acariens dans une chambre d’enfant
Chambre d'enfant

Les méthodes efficaces pour réduire le risque d’allergie aux acariens dans une chambre d’enfant

Les acariens sont des micro-organismes qui se trouvent dans l’environnement. Invisibles à l’œil nu, ils se camouflent dans tout article douillet comme les couvertures,les oreillers et les moquettes. Leur présence provoque des problèmes sur la santé ou le corps. Pour éviter ou réduire ces risques, assainissez les chambres notamment celle de l’enfant. Voici quelques solutions pratiques et efficaces pour assainir une chambre d’enfant.

Soigner son environnement pour être préventif

D’abord, pour assainir une chambre d’enfant face aux acariens, il est important de soigner son environnement. Pour ce faire, il faut isoler tout type d’article susceptible de stocker ces micro-organismes. Citons par exemple les oreillers,les moquettes et les couvertures. Les housses anti-acariens constituent un parfait isolant. Cependant, il faut être vigilant en les choisissant, car il existe des housses non efficaces. Ainsi, il est recommandé de bien s’assurer qu’il s’agit d’une vraie housse anti-acarien. Acheter une housse d’oreiller sur ephacare.be est une des solutions idéales pour protéger les enfants. Les housses anti-acariens sont des barrières qui veillent à ce que les acariens ne sortent pas de leur refuge. Il faut souligner qu’il est aussi à éviter d’utiliser des oreillers ou couettes à plumes. En outre, il faut aussi éviter de mettre des moquettes ou des doubles rideaux dans la chambre d’enfant. La meilleure idée est d’opter pour le linoléum ou le parquet cloué, ainsi que des rideaux plus fins ou des voiles. Du côté des peluches,rangez-les dans une boîte en plastique hermétique. N’oubliez pas de les passerrégulièrement à la machine à laver.

Des techniques simples, mais efficaces contre les acariens

Il y a à coup sûr des plantes d’intérieur qui assainissent l’air ambiant, mais en général,elles invitent les acariens dans la chambre. N’y mettez donc pas dans la chambre d’enfant. Les installer va permettre aux acariens de se reproduire facilement grâce à la chaleur et à l’humidité. En parlant d’humidité, il ne faut pas sécher le linge dans la pièce. À part cela, la présence d’un aquarium fait proliférer les acariens. Pour ceux qui habitent au sein d’un environnement naturellement humide, utilisez un déshumidificateur. De plus, mettre de la lumière et de la chaleur naturelle est important. Il faut donc aérer la chambre le jour afin d’apporter de la fraîcheur. Cela est un bon moyen pour éliminer l’humidité éventuelle des murs. En outre, procéder à un contrôle régulier de la température de la chambre s’avère également utile. Il est conseillé d’adopter une température raisonnable dans la pièce de l’enfant. Une température située entre 18 et 19°C est idéale. Cela va réduire le risque de prolifération des acariens, mais en même temps, c’est la température requise pour favoriser le sommeil de l’enfant. Pour cela, il existe un hygromètre qui permet de contrôler l’humidité. D’ailleurs, il est possible de régler le taux avec un humidificateur ou un déshumidificateur. Il ne faut surtout pas adopter une atmosphère trop sèche. L’air sec peut mener à l’irritation des voies respiratoires de l’enfant. Il faut en l’occurrence connaître la température raisonnable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*
*